formation-erp

Qu’est-ce qu’une levée de fonds et comment la réaliser ?

Le démarrage d’une activité professionnelle est une décision imposant un investissement initial relativement conséquent pour accélérer le développement. Un financement personnel limite toutefois la progression des opérations et l’entrepreneur devra se tourner vers certains établissements afin de l’assister. La levée de fonds reste notamment un processus avantageux pour le fondateur, mais elle impacte aussi son fonctionnement de l’entité avec l’introduction d’actionnaires externes.

Levée de fonds : augmenter les capitaux

La levée de fonds est une procédure stratégique consistant à faire s’adresser à des acteurs tiers pour bénéficier de financement supplémentaire. En effet, celle-ci permet d’interagir avec des investisseurs intéressés par le potentiel d’un projet et qui choisissent ensuite de le supporter. Les nouveaux financeurs deviendront des membres proéminents au sein de la société et participeront donc aux assemblées générales. Leur objectif est de réaliser des plus-values à court terme et ces derniers percevront également des actions, valeurs immobilières et bénéficies divers effectués par l’organisme. La levée de fonds n’implique pas de garanties personnelles ou de remboursement des montants investis par rapport à un emprunt bancaire.

Choisir le type de levée de fonds

La forme de financement via une levée de fond est généralement définie en fonction de la vitesse de croissance de l’entreprise et ses besoins. La préparation de l’événement est basée sur les arguments justifiant la récolte de fonds et l’entrepreneur devra alors choisir entre 2 types de levées:

  • Le capital amorçage est l’option prioritaire si l’activité est à ses débuts, et le fondateur doit satisfaire plusieurs besoins pour garantir sa pérennité.
  • Le capital développement représente la meilleure solution pour accroître le développement des activités de l’établissement et apporter des innovations. Dans ce cas, la somme obtenue est significativement supérieure à celle du capital amorçage.

De la préparation à la réalisation

La présentation des motifs appuyant la demande de fonds doit être préparée correctement pour renforcer la probabilité d’accord des tiers. En outre :

  • La création d’une fiche de présentation attractive permet à l’entrepreneur de convaincre les bailleurs concernant la viabilité et les futures expansions de son ambition.
  • La rédaction du business plan pour élargir l’influence de l’entreprise précisera ensuite l’ensemble des détails des actions prévues et celui-ci doit s’illustrer par des données chiffrées. Ce document doit d’ailleurs inclure une étude de marché sérieuse, une stratégie commerciale claire et une prévision financière précise au risque de soulever le scepticisme des investisseurs.
  • La levée de fonds est aussi une occasion pour estimer la valeur de la société avant que son créateur ne négocie les conditions de sa demande avec les actionnaires engagés.
  • L’accord entre les parties (due diligence) est l’étape finalisant le partenariat avec la signature d’un pacte précédant le versement des fonds.
Quitter la version mobile